Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par James
Publié dans : #DEFUNTS
MESSAGES DE DEFUNTS MAI 2012

Laurie

Elle se tiens à mes côtés, du côté droit, ne me demandez pas pourquoi, je ne sais pas.

Je ne sais pas quel âge lui donner, elle est menue, d'apparence jeune, mais elle doit avoir 25 ou 30 ans.

Il y a une grande tristesse en elle. Beaucoup de tristesse.

" Papa, Maman, pardonnez moi.

Pardonnez moi de ne pas vous avoir écoutés, de vous avoir ignorés, rejetés, bannis de ma vie, à la fin de celle - ci.

Pardonnez moi d'avoir suivi un chemin qui m'a menée là où vous aviez peur de me voir arriver. De l'autre côté.

Mais je n'y suis pas encore, je suis bloquée, parce que je suis partie trop vite, mais aussi parce que votre douleur me retient, ici, dans cette dimension, dans la maison.

D'ailleurs, Maman, tu me sens parfois, dans la maison et tu n'ose en parler à Papa, de peur qu'il te crois folle.

Le psy ça suffit déjà...

J'aimerais que vous donniez les affaires qui sont dans ma chambre, lorsque vous vous sentirez prêts, je ne veux pas être violente avec vous. Lorsque vous vous sentirez prêts.

Je regrette vraiment tout le mal que je vous ai fait, tous les soucis que je vous ai donnés.

Elle me montre une peluche, c'est un chien, de couleur claire, beige, avec de longues oreilles, puis une photo d'elle, sur laquelle elle sourit, baignée par le soleil d'un été prometteur, elle était jeune, c'était avant.

Si les parents de Laurie le désire, ils peuvent me contacter pour que nous l'aidions a passer dans la lumière.

Merci Laurie.

Merci mes anges et mes guides.

Commenter cet article

Admin 18/09/2014 13:56

Bonjour,

Effectivement, l' Univers peut nous "parler" à travers des tiers, c'est possible aussi pour les défunts qui peuvent mettre en place des synchronicités. Comment était ce jeune homme, avait - il l'air heureux, épanoui ?
Là réside peut - être le message à retenir, nous accordons trop d'importance aux mots.

Dans la lumière du coeur et de l'âme

verin 18/09/2014 13:51

Moi aussi il m'est arrivé de croiser mon fils décédé en 2004 d'un accident de Moto.Je l'ai croisé dans le métro qui passe par le campus où nous avons habité plus de 20 ans .La station est devant mon lieu de travail c'était il y a 2 ans en été.Nous n'avons pas parlé car je pensait que ce garçon qui était pratiquement la copie de mon fils était un étudiant comme les autres du campus pour ne pas le déranger.Chose étrange ,il n'est pas descendu du métro pourtant c'était le terminus dernière station. Étrange non?Je pense que si un jour la rencontre devait de répéter je me lancerai dans la conversation quel risque après tout qu'il me rejette en pensant que je suis un vieux pervers et après j'aurai tenté.Bonne journées.