Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par James Colpin
Publié dans : #MEDIUMNITE
REALISER UN VOYAGE ASTRAL

Comment réaliser une projection astrale

Édité par WikiHow Traduction, Team FR

La projection astrale désigne une expérience hors du corps (EHC) durant laquelle l'âme quitte le corps physique et voyage sur le plan astral, qui est supposé être un monde intermédiaire entre le Paradis et la Terre. Les gens expérimentent souvent cet état pendant la maladie ou lorsqu'ils sont impliqués dans une expérience de mort imminente (EMI) mais il est également possible de pratiquer volontairement la projection astrale. Cet article contient des instructions pour savoir comment rendre cela possible.

Méthode 1 sur 3: Préparez votre corps et votre esprit pour la projection astrale
  1. Commencez le matin. Plutôt que de s'exercer à la projection astrale le soir, juste avant de s'endormir, commencez à une heure matinale quand vous êtes encore somnolent(e). Certains disent qu'il est plus aisé d'atteindre l'état nécessaire à la relaxation et à une conscience élevée de soi aux aurores. Publicité

    1

  2. Créez une atmosphère agréable. La projection astrale requiert un état de relaxation profonde. Vous devez donc réaliser cette expérience dans une partie de votre maison où vous vous sentez parfaitement à l'aise. Couchez-vous sur votre lit ou sur le canapé et détendez-vous.

    2

    • Il est plus facile de réussir une projection astrale seul(e) qu'avec quelqu'un d'autre dans la pièce. Si vous dormez en temps normal avec quelqu'un, choisissez une pièce autre que votre chambre pour pratiquer la projection astrale.
    • Tirez les stores ou les rideaux et débarrassez la chambre de tout bruit distrayant. N'importe quelle sorte d'interruption pourrait perturber l'état de relaxation auquel vous devez parvenir.
  3. Couchez-vous et relaxez-vous. Positionnez-vous sur le dos dans la pièce de votre choix. Fermez les yeux et essayez de débarrasser votre esprit de toute pensée source de distraction. Concentrez-vous sur votre corps et sur ce qu'il ressent. Le but est d'atteindre un état de relaxation mentale et physique complet.

    3

    • Contractez vos muscles puis relâchez-les. Commencez par vos orteils et continuez en remontant jusqu'à votre tête. Assurez-vous que chaque muscle soit complètement détendu avant de passer à l'étape suivante.
    • Inspirez profondément puis expirez complètement. Ne gardez pas de tensions dans votre poitrine et vos épaules.
    • Concentrez-vous sur votre respiration. Ne vous laissez pas emporter par vos soucis extérieurs et ne soyez pas préoccupé(e) tout de suite par l'idée de votre âme se désolidarisant de votre corps. Laissez-vous juste plonger dans la relaxation.
Méthode 2 sur 3: Détachez votre âme de votre corps
  1. Atteignez un état hypnotique. Laissez votre corps et votre esprit s'approcher du sommeil, mais ne perdez pas totalement conscience. Être à mi-chemin entre l'éveil et le sommeil, c'est-à-dire à l'état hypnotique, est nécessaire pour la réalisation de la projection astrale. Hypnotisez-vous grâce à la méthode suivante :

    1

    • Tout en gardant vos yeux clos, laissez votre esprit vagabonder vers une partie de votre corps, comme une main, un pied ou un orteil.
    • Concentrez-vous sur cette partie du corps jusqu'à ce que vous soyez en mesure de la visualiser parfaitement, même avec les yeux fermés. Continuez à vous concentrer jusqu'à ce que toute autre pensée s'évapore.
    • Utilisez votre esprit pour contracter cette partie de votre corps, mais ne faites aucun mouvement physique. Visualisez vos orteils s'enroulant et se déroulant, ou vos doigts se serrant et se desserrant, jusqu'à ce que vous ayez l'impression de les bouger physiquement.
    • Élargissez votre concentration à l'ensemble de votre corps. Bougez vos jambes, vos bras et votre tête en utilisant uniquement votre esprit. Restez bien concentré(e) jusqu'à ce que vous soyez capable de bouger votre corps entier dans votre esprit seulement.
  2. Entrez dans un état de vibration. Beaucoup de personnes ont raconté sentir des vibrations, venant par vagues à des fréquences différentes, au moment où l'âme se prépare à quitter le corps. Ne soyez pas effrayé(e) par ces vibrations car la présence de la peur pourrait vous obliger à quitter votre état de méditation ; à la place, succombez aux vibrations puisque votre âme se prépare à quitter votre corps.

    2

  3. Utilisez votre esprit pour déplacer votre âme de votre corps. Imaginez dans votre esprit la pièce dans laquelle vous êtes allongé(e). Déplacez mentalement votre corps afin de vous tenir debout. Regardez autour de vous. Levez-vous du lit et traversez la pièce puis retournez-vous et regardez votre corps resté sur le lit.

    3

    • Votre expérience hors du corps est réussie si vous avez l'impression de contempler votre corps du dessus à travers la pièce, et que votre conscience est désormais séparée de votre corps.
    • Cela demande beaucoup d'entraînement pour arriver à ce résultat. Si vous avez du mal à détacher complètement votre âme de votre corps, essayez d'en détacher seulement une main ou une jambe pour commencer. Continuez à vous entraîner au point d'être capable de vous déplacer dans la pièce.
  4. Retournez à votre corps. Votre âme reste toujours connectée à votre corps par une force invisible, souvent désignée comme le “cordon d'argent”. Laissez cette force guider votre âme vers votre corps. Reprenez possession de votre corps. Bougez vos doigts et vos orteils – physiquement, pas seulement mentalement – et laissez-vous retrouver une conscience entière.

    4

Méthode 3 sur 3: Explorez le plan astral
  1. Ayez la confirmation que vous êtes bien en train de projeter votre âme depuis votre corps. Une fois que vous avez maîtrisé comment projeter votre âme depuis votre corps dans une même pièce, vous aurez envie de confirmer que vous étiez bien sur deux plans séparés.

    1

    • La prochaine fois que vous exercerez la projection astrale, ne vous retournez pas pour regarder votre corps. À la place, quittez la pièce et rentrez dans une autre pièce de la maison.
    • Examinez un objet dans une autre pièce, quelque chose que vous n'aviez encore jamais remarqué au sens physique. Prenez mentalement note de sa couleur, sa forme et sa taille en faisant attention au maximum de détails possible.
    • Retournez à votre corps. Rendez-vous physiquement dans la pièce où vous venez d'aller mentalement. Allez vers l'objet que vous avez examiné pendant votre voyage astral. Pouvez-vous confirmer les détails que vous avez noté quand vous avez examiné cet objet par le biais de votre esprit ?
  2. Explorez plus loin. Durant les sessions de projection astrale suivantes, allez dans des endroits qui vous sont de moins en moins familiers. Chaque fois, notez des détails que vous n'aviez encore jamais remarqués. Après chaque session, vérifiez physiquement ces détails. Après quelques voyages, vous aurez assez d'expérience pour voyager dans des endroits qui vous sont complètement étrangers avec l'assurance que vous avez en réalité réussi une projection astrale.

    2

  3. Retournez toujours à votre corps. Certains disent que la projection astrale est dangereuse, en particulier quand quelqu'un possède assez d'expérience pour se rendre dans des lieux qui lui sont étrangers. L'excitation de faire l'expérience d'une sortie du corps éloigne certaines personnes de leur corps pendant de longues périodes, ce qui est perçu comme capable de briser le “cordon d'argent”. Assurez-vous de rester conscient(e) que votre corps est resté à la maison pendant que votre âme est projetée ailleurs.

    3

    • Le “cordon d'argent” ne peut être coupé mais il est dit que votre âme peut avoir du mal à reprendre possession de votre corps si vous dépensez trop d'énergie en dehors de lui.
    • Certains disent que les démons peuvent habiter le corps pendant que l'âme est projetée. Si vous craignez que cela arrive, protégez votre corps en bénissant la pièce avec une prière avant de tenter la projection astrale.

    Mon conseil : programmez un réveil pour être sûr de revenir, portez une pierre de protection ou un pentacle pour vous protéger pendant le voyage. Les voyages astraux peuvent être très épuisants..... ne pas les faire si vous prenez de la drogue, de l'alcool ou des médicaments.

Conseils

  • Souvenez-vous toujours que vous avez le contrôle. Si vous avez peur et que vous voulez arrêter, bougez simplement votre corps de façon physique pour rappeler votre esprit.
  • Il est préférable de ne pas être fatigué(e) mentalement ou physique quand vous tentez la projection astrale car vous pourriez trouver cela difficile de rester concentré(e).
  • Soyez libre de marcher où bon vous semble. Mais n'allez pas trop loin lors de vos premières tentatives. Si vous êtes novice sur le plan astral, allez dans des endroits plus proches
  • Mon conseil : programmez un réveil pour être sûr de revenir, portez une pierre de protection ou un pentacle pour vous protéger pendant le voyage. Les voyages astraux peuvent être très épuisants..... ne pas les faire si vous prenez de la drogue, de l'alcool ou des médicaments

Source : Wiki How

Commenter cet article

Valérie 04/04/2016 22:14

Bonjour,
J'ai souvent ressenti des fourmillements dans la nuque qui s'étendaient jusqu'au bas de la colonne vertébrale au moment de l'endormissement. Je me trouve dans un état à mi chemin entre sommeil et éveil, je me sens consciente mais incapable de bouger mes membre, comme paralysée. Ces fourmillements sont très intenses, presque douloureux, et surtout j'avais très peur, je croyais que je devenais tétraplégique.
La 1ère fois dont je me souviens, j'avais 15 ans (j'en au aujourd'hui 47). Pour moi le seul moyen de faire cesser cette horrible sensation était de me réveiller, je décide donc d'allumer la chambre et dirige mon bras vers l'interrupteur, cela semblait me demander un effort surhumain, je sens mon bras monter, monter, monter... sans jamais atteindre l'interrupteur. A mon "réveil" mon bras est le long de mon corps, et n'a pas bougé d'un pouce.
Une autre fois, je décide de me laisser tomber du lit pour me réveiller, je sens mon corps se tourner sur le côté, puis s'incliner en direction du sol, c'est interminable, j'ouvre les yeux et vois très nettement les lames du plancher se rapprocher inexorablement, mais jamais je n'atteins le sol. A ma reprise de conscience, je suis allongée sur le dos dans mon lit.
Depuis peu, et encore plus depuis la lecture de cet article, je suis persuadée d'avoir vécu des tentatives de voyages astraux avortés par ma peur panique.
Le phénomène se produit la plupart du temps le soir lors de l'endormissement, mais vu que je suis dans le noir, j'ai peur que mon corps astral ne retrouve pas mon corps physique. D'ailleurs le corps astral a t'il besoin de lumière dans cette autre dimension ?
J'ai essayé cet après midi, mais me suis endormie. Je ne désespère par d'y parvenir un jour.

Valérie 04/04/2016 18:57

Bonjour,
J'ai souvent ressenti cette sensation de fourmillements intenses qui partent de la nuque et m'envahissent toute le colonne vertébrale. Au début, ça me faisait très peur, je croyais que je devenais tétraplégique, car pendant cette sensation qui survient entre sommeil et éveil, je suis parfaitement consciente mais totalement paralysée.
La 1ere fois dont je me souviens, j'avais 15 ans, j'ai été envahie de panique, ne parvenant pas à me sortir de ce drôle d'état, les fourmillements étaient si insupportables qu'il fallait que je me réveille à tout prix. Je décide donc de tendre mon bras vers l'interrupteur afin d'éclairer la chambre espérant que la lumière me sortirait de cet état. Je sentais physiquement mon bras se lever, se lever... mais jamais il n'a atteint l'interrupteur. Lorsque j'ai enfin réussi à me "réveiller", mon bras était le long de mon corps et n'avait pas bougé d'un pouce. Une autre fois, je décidais de me laisser tomber du lit, pensant que ma chute me réveillerait. Je me suis sentie m'incliner sue le côté du lit, m'incliner encore et toujours, à un moment j'ai pu ouvrir les yeux, je voyais très nettement les lames du parquet s'approcher inexorablement, mais jamais je ne les ai touchées. Quand je suis revenue à moi, j'étais allongée sur le dos dans mon lit.
J'ai parlé à des médecins de cette sensation, aucun ne m'a apporté de réponses, une psychologue, m'avait dit que c'était un refus d'aller vers le plaisir, l'endormissement étant une source de plaisir.
Depuis peu et surtout depuis la découverte de ce blog et de cet article, je sais que je vivais des expériences de voyages astraux avorté par ma peur panique.
Je vis souvent ces expériences le soir au moment de m'endormir, mais voilà toutes les lumières sont éteintes et j'ai peur de ne pas retrouver mon corps physique dans le noir. D'ailleurs mon corps astral a-t-il besoin de lumière pour voir et se déplacer ?
J'ai tenté un voyage cet après-midi, mais je me suis endormie. En fait je ne maitrise pas le phénomène. Mais je vais persévérer.

fred 27/07/2015 21:38

Bonjour, effectivement le voyage astral s'effectue quand toutes les bonnes conditions sont réunies. Il en est de même pour le rêve lucide...

Marie 21/11/2014 11:14

Bonjour, il y a un an j'ai fais participer a une séance de relaxation profonde. Au début, j'ai pu vivre ce que l'animatrice nous disait. A un moment il nous a fallut descendre un escalier, voir une porte, puis couloir etc... sauf que je me suis vu descendre l'escalier, après rien, pas de porte, pas de couloir, j'ai juste ressenti en très grand froid, puis j'ai senti que mes jambes et mon buste se soulevaient (je formais un V), j'avais tellement froid que je n'ai plus écouter la suite.....puis j'ai ressenti une douce chaleur lorsque l'animatrice nous a demander de passer une porte....j'étais censé découvrir mes peurs, mes blocages.... Depuis je me demande ce que pouvais signifier ce grand froid et se soulèvement de mes membres supérieurs et inférieurs.

Administrateur 18/11/2014 12:14

Bonjour Céline,
Réponse de James : cette sensation peut - être dûe à plusieurs phénomènes, physiques ou astraux.
Une trop grande fatigue physique ou nerveuse; la prise d'alcool ou de certains médicaments, la position dans le lit, les énergies géobiologiques, électriques, électromagnétiques, etc.. peuvent générer des sensations de malaises comparables à des sorties hors du corps.
Il n'en reste pas moins qu'au moment de l'endormissement, notre mental "décroche" et nous sommes alors en capacité de faire des sorties astrales, nous pouvons donc "sentir" notre corps astral sortir de notre corps physique.

Céline 18/11/2014 12:07

Article très intéressant. J'ai juste une question: juste avant de m'endormir, j'ai parfois des sensations désagréables comme si je perdais le contrôle de mon corps. Est-ce que c'est possible que ce soit le début d'un OBE interrompu vu que je panique à chaque fois?