Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par YAS
Publié dans : #Senseï Tenshi Soan, #Spiritualité, #NOUVELLE CONSCIENCE

Pensée de l'année 2016

Par James Colpin

L'amour inconditionnel consiste à ne vouloir que le bonheur d'autrui, comme une mère qui aime et guide son enfant, nous devons tout consacrer à aider autrui en apprenant à supporter le mal qu'il peut nous faire. La nature apparente de notre prochain, sa souffrance, ses conditionnements qui sont autant de poisons qui font de lui un juge, un bourreau, un inquisiteur, un tortionnaire, un lâche, etc.. dans les mots, les actes ou les paroles, ne doit pas influencer notre amour, car l'amour appelle l'amour, la haine, la haine et nous avons le choix de l'écho que la vie peut nous renvoyer. On ne peut haïr le cactus parce qu'il pique, on peut apprendre à l'aimer autrement, toute l'intelligence de l'homme du futur, doit résider en sa capacité à savoir aimer autrui, malgré sa nature apparente et voir au delà, la sève sacrée qui même infime, l'anime, comme toutes les âmes incarnées. Car c'est notre incarnation qui fait notre imperfection, nos conditionnements notre "petit moi" et nos croyances et schémas la lorgnette qui vous fait voir le monde de façon déformée.

Enseignements de Senseï Tenshi Soan - 2016

Commenter cet article

Aurélie 02/02/2016 21:38

Je retiens "l'homme du futur" pour mon cheminement de pensée ; si nous voulons continuer à habiter sur terre sans tout détruire ou s'auto-détruire, l'ensemble des hommes devra savoir aimer, dans le vrai sens du terme, sans aucun égoisme. Après avoir fait un bond en avant dans les savoirs technologiques, dans la communication, il devra faire la même chose avec l'amour, la sagesse, la bienveillance.

James Colpin 03/02/2016 09:23

James rejoint parfaitement cette vision des choses.

inconnu 16/01/2016 20:30

Senseï, souffrances et conditionnements ne fabriquent pas que des monstres. Ils fabriquent aussi des victimes.

James Colpin 18/01/2016 09:40

Exact. Je ne crois pas que le mot monstre ai été employé dans la pensée de James, ce mot est une interprétation que vous faites vous - mêmes, une déduction ou un jugement. Dans cette pensée, conditionnements, croyances collectives et enseignements se bousculent.
Le discernement et la prudence, l'ouverture et la conscience sont nécessaire pour ne pas s'arrêter aux mots et à leur sens mais plutôt au sens positif et constructif de l'énergie qui y réside.

Namasté