Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par James Colpin
Publié dans : #NOUVELLE CONSCIENCE

 

 

Connaissez-vous une loi de l’univers particulièrement belle et puissante ?

Voici La loi de la gratitude.

Comme vous le savez depuis que vous me suivez sur ce blog, toute notre vie est en quelque sorte le reflet de nos attitudes et de nos croyances. Ce que nous exprimons intérieurement devient, d’une manière ou d’une autre, notre réalité. Il est vrai que nous ne voyons pas bien, la plupart du temps, le lien entre nos attitudes et la réalité de ce que nous vivons.

Pourtant ce lien de cause à effet existe bel et bien, en commençant par une attitude que nous avons pratiquement tous : Nous nous concentrons sur ce qui nous manque, nous pleurons et nous nous plaignons de ce que nous n’avons pas et nous en souffrons. Ce qui est humain, somme toute.

On se demande : « Mais pourquoi est-on tellement maudit ? Pourquoi la roue ne tourne t-elle pas ? Pourquoi le sort s’acharne alors que nous avons déjà tant souffert ?

L’incompréhension vient du fait que l’être humain pense qu’il va pouvoir faire mieux que son voisin, tout avoir, trouver le bonheur total et absolu. Quand il s’aperçoit que c’est difficile aussi pour lui, il se dit « pourquoi moi » ? sans comprendre que la vie elle-même est faite de hauts et de bas, de lumière et d’obscurité. Il se focalise sur ce qui ne va pas.

C’est l’état d’esprit inverse à celui qu’il faudrait avoir envers la vie.

Qu’est que la loi de la gratitude et comment l’utiliser ?

Beaucoup d’entre nous prennent les côtés positifs de la vie pour acquis. Ou bien ne les voient même pas.

La loi de la gratitude consiste dans un premier temps à voir le verre à moitié plein. C’est une loi pleine de bon sens qui nous dit de nous concentrer sur ce qu’il y a déjà de bien dans notre vie et d’en être reconnaissant.

En vertu de cette loi, plus on dit MERCI à la vie, plus on est conscient de son bonheur et de ce qu’on a déjà, plus la vie nous comble. C’est une sorte de cercle vertueux qui mène inéluctablement au bien être, au bonheur et à la joie.

L’autre jour, un jeune homme m’expliquait qu’il croyait être trop exigeant pour trouver l’amour. En effet, à chaque fois qu’une fille lui plaisait, il essayait d’apprendre à la connaître et là, selon ses propres mots, « elle perdait tout son charme » et l’envie lui passait. Il y avait toujours quelque chose qui n’allait pas. Je lui ai demandé alors quelle était l’attitude commune à toutes ces filles, qui le faisait fuir. Il m’a expliqué que dès qu’il se rapprochait d’une fille, elle commençait à lui parler de ce qui n’allait pas, de ses doutes, de son état de dépression latent, de son mal de vivre. La plupart voyait le verre à moité vide, voir totalement vide et focalisait, selon lui, sur des événements courants de la vie sur lesquels il ne serait même pas attardé. Elles employaient souvent des mots tels que :

« Je suis dégoûtée, j’suis au bout du rouleau, j’ai envie de tout lâcher »…et autres réjouissances. Ce jeune homme qui cherche juste une fille positive et saine a toutes les peines du monde à la trouver. Juste une fille qui sait voir le verre à moitié plein…

Motifs de gratitude envers la vie

 

 

Même si pour certains cela n’est pas aussi flagrant, les motifs pour exprimer sa reconnaissance envers la vie sont nombreux. Appréciez-vous d’avoir un toit sur la tête ? De manger à votre faim ? D’avoir de l’eau et de l’électricité ? D’avoir des vêtements et des loisirs ?

Savez-vous apprécier déjà ce que vous possédez ? Les vêtements, les objets, les appareils qui nous rendent la vie facile, sa voiture, les bijoux, etc…

Savez-vous aimer : vos enfants, vos amis, votre cadre de vie, la bonne santé, les vacances, l’argent que vous avez déjà, votre famille ? etc…

Savez-vous prendre plaisir à : un compliment, un sourire que l’on vous adresse, une aide que l’on vous apporte, un soutien, quand on pense à vous ? etc…

Oui les motifs de dire MERCI à la vie sont nombreux et nous avons tendance à l’oublier.

Le rappel à l’ordre

Mais l’univers se charge parfois de nous rappeler à l’ordre ne serait-ce que pour des petites choses de la vie quotidienne :

Exemples personnels :

- Une lampe halogène qui claque dans le salon et vous restez 2 ou 3 soirs dans le noir à vous éclairer à la bougie : Je suis sûre que vous apprécierez l’électricité à sa juste valeur !

- Vous changez d’opérateur internet et le temps de recevoir votre nouvelle box, vous restez plusieurs jours sans télé, internet et téléphone (cela m’est arrivé et je suis restée pratiquement 1 mois sans équipement). Je vous assure qu’après vous appréciez ce confort à 100 %.

- Récemment aussi, j’ai eu les éviers de ma cuisine bouchés : après avoir tout essayé, rien à faire. Je les ais vidés et nettoyés mais ils restaient inutilisables en attendant la venue du plombier qui ne pouvait venir que la semaine suivante. J’ai dû, pendant quelques jours, rincer ma vaisselle dans le lavabo de la salle de bain ! Je vous assure que cela permet de prendre conscience que le confort d’un évier et d’un lave-vaisselle sont presque indispensables !

Ce sont les petits aléas de la vie. Mais à chaque fois, ça me fait prendre conscience que j’ai oublié d’en être reconnaissante.

Bien sûr ce ne sont que des exemples futiles, mais parfois aussi la vie peut nous remettre à notre place très sérieusement quand nous ne cessons de nous plaindre et que nous sommes sans nous en rendre compte, d’une ingratitude extrême.

Car, pourquoi la vie nous enverrait plus ou mieux, si nous ne sommes même pas capables d’apprécier ce que nous avons déjà ?

Exprimer de la gratitude pour des joies simples

Savourer une bonne tasse de café, le coup de fil d’un ami ou un rayon de soleil. Etre content de voir un bon film, d’aller faire du sport ou de déguster un repas délicieux. Éprouver un sentiment de reconnaissance pour les signes que nous recevons ou les personnes qui sont sur notre route pour notre plus grand bien.

Comprendre que rien n’est acquis et que chaque moment est un cadeau, si nous savons bien regarder.

L’être humain, un éternel insatisfait

Quand nous allons dans certains pays, dans d’autres cultures, nous nous rendons compte que des gens qui n’ont rien sont souvent plus généreux que nous, qu’ils sont plus souriants et plus heureux. Ces personnes qui vivent parfois dans la pauvreté, nous rappellent que l’essentiel réside déjà dans le fait d’apprécier d’être vivant, de manger, boire, dormir et d’être ensemble.

Nous, occidentaux, nous avons beaucoup plus ! alors ne devrions-nous pas être plus heureux et reconnaissants ?

Attention, je ne dis pas que c’est mal d’être ambitieux, ou de vouloir le meilleur. Je ne parle pas de se contenter. Je parle d’apprécier et de reconnaître ce qu’on a déjà pour que la vie ait envie de nous apporter mieux ou plus !

Source : Le blog du potentiel humain

Commenter cet article

lily lili 20/06/2017 20:13

Bonsoir, gratitude à l'Univers, merciiiii. merci à vous aussi pour cet article.Bonne soirée.

James Colpin 22/06/2017 16:08

Merci à vous aussi